Marc Krüger, un grand photographe à Troyes

Image d'illustration de l'article

Maître subtil des vives tensions du noir et du blanc, Marc Krüger bouleverse les données visibles du monde quotidien, et l’ordinaire, d’ordinaire aveuglant, transformé au-dedans dans sa trame la plus intime, se prend à éblouir. L’habituelle pesanteur s’allège du poids lourd des habitudes visuelles, et le spectacle attendu du quotidien devient troublante féérie. L’énigme de l’existence, tout entière au cœur de l’œuvre, étend ses étranges pouvoirs, et le monde des hommes, entre miracle de l’éphémère et magie de l’instant, s’enrichit d’une innocence absolue.
Une infinie fragilité s’abandonne à l’énigme du réel. Marc Krüger dessille l’étendue, et l’émerveille. Les tremblements de l’être-au-monde, fabuleux de présence sensible, préservent du trop-plein des formes, du trop-dit des idées et des êtres. Et l’émotion des profondeurs peut croître…


Le jamais-vu du monde


Marc Krüger n’a nullement besoin des trop séduisantes couleurs. La distance ainsi créée par assèchement chromatique permet de mieux saisir les lignes de force qui sous-tendent le visible. Et de dramatiser subtilement le chant du monde lancinant qui hante au-dedans toutes les œuvres de Marc Krüger. Chez lui, l’univers est d’ombres et de lumières, ou plutôt de clartés et d’opacités, voire de blancheurs et de noirceurs, avec un tragique qu’accentuent les magistrales tensions des noirs et des blancs. Les gris doux et sucrés ne sont pas sa tasse de thé.


Comme jamais vu, le monde mouvant et réinventé de Marc Krüger retrouve une innocence absolue.
Le noir et le blanc s’affrontent, fusionnent et s’étreignent dans ce monde à mystères. Infinie sensibilité chromatique, dans le jeu infini de toutes les possibles nuances. Les humaines silhouettes sont proches des taches premières et mouvantes qui font le chaos de la vie. Elles s’abandonnent à l’absence des certitudes. Elles traversent. Elles sont traversées des énergies invisibles qui portent l’arrière-monde enchanté de Marc Krüger. L’éphémère est son territoire.


Animato
Photographies de Marc Krüger
Jusqu’au 2 octobre
Galerie PasseArt
Place Saint-Remy
Ouvert du lundi au vendredi de 17h30 à 20h et samedi de 15h à 20h
www.passeart.fr
www.marckruger.eu