Un parcours au cœur de la modernité hollandaise

L'exposition Une Modernité hollandaise invite le spectateur à poser son regard sur la collection Singer jusqu'au 28 août au Musée d'Art moderne avec 95 œuvres à découvrir.


Image d'illustration de l'article



L'art hollandais s'invite à Troyes suite à un échange de collection avec la Fondation Singer à Laren, aux Pays-Bas. Les Singer, issus d'une célèbre famille américaine d'industriels de la sidérurgie, ont choisi au XXe siècle de vivre à Laren, où ils ont réuni un ensemble considérable de la création néerlandaise de leur temps. Cette histoire fait écho à Pierre et Denise Lévy, entrepreneurs troyens dans le textile, qui ont rassemblé, pendant quarante ans, une remarquable collection d’œuvres d'art, dont la donation d'une partie de cette dernière est à l'origine de la création du musée d'Art moderne. Une sélection d’œuvres de la collection Levy est exposée en même temps à la Fondation Singer avec French Modernists. Deux familles, deux histoires, deux expositions et une même passion pour l'art : une rencontre qui n'aurait pu être possible sans la collaboration entre Jan Rudolph de Lorm, directeur de la Fondation Singer, et Daphné Castano, commissaire de l'exposition et conservatrice du musée d'Art moderne. « Cette exposition a un double enjeu. D'une part, mettre en évidence la collection privée des Singer qui sont les pendants du couple Levy et montrer cette correspondance avec des œuvres qu'ils ont acquises dans les années 50 et 70. D'autre part, faire découvrir l'art hollandais plus méconnu », souligne Daphné Castano.

A travers l'évolution de l'art hollandais

A Troyes, les visiteurs découvrent des artistes néerlandais majeurs, peu connus en France, aux côtés d'artistes reconnus, tels Kees von Dongen ou Auguste Rodin. Le parours de l'exposition se décompose en six sections au cœur de cette modernité hollandaise. La couleur y est très présente et accompagne les œuvres selon les périodes. La première salle présente le couple Singer et souligne l'importance des mouvements artistiques français des XIXe et XXe siècles. Quelques œuvres de William singer Jr. lui-même, traduisent son amitié avec Henri Le Sidaner.
Dans la seconde salle, l'influence de l’École de Barbizon se ressent au travers des œuvres d'artistes d'une des écoles majeures de la seconde moitié du XIXe siècle, l’École de La Haye avec des représentations de paysages. L’École d'Amsterdam s'inscrit dans la lignée de l'Impressionnisme et du renouvellement de la représentation des thèmes citadins avec des œuvres de Georges Henrik Breitner ou Isaac Israëls.

Dans la salle des arts graphiques, deux dessins évoquent l’œuvre de Jan Toorop, l'un des trois artistes modernes les plus importants des Pays-Bas au début du XXe siècle, aux côtés de Van Gogh ou Mondrian.
 Place ensuite à l'Ecole de Laren d'où ressort le vécu et les impressions des artistes dans cette ville de campagne, marquée par la vie quotidienne. Le visiteur pourra admirer quelques sculptures de Charles van Wijk et d'Ed Jacobs, réalisées lors de cette période.


L'influence des mouvements artistiques européens


Le développement de l'avant-garde néerlandaise est mis en avant dans la cinquième section. Il se nourrit pour certains, tels Die Brücke ou Ludwig Kirchner, de l'avant-garde allemande et pour d'autres, de l'influence du peintre français Henri Le Fauconnier qui, durant son séjour aux Pays-Bas, abandonne le Cubisme pour l'Expressionnisme. Son magnifique triptyque Le Songe du Vagabond fait d'ailleurs partie de l'exposition. Ce parcours dans la modernité hollandaise s'achève avec un courant particulier de ces avant-gardes : l'abstraction géométrique dont les Singer ont collectionné les œuvres d’artistes importants, tels que Chris Beekman, ou encore Bart Van der Leck. Cette étonnante collection est ouverte aux grands comme aux plus jeunes, avec en milieu de parcours, un espace qui leur est dédié « Imagine ton exposition ». Chacun pourra alors, au gré de son imagination, s’approprier l'exposition avec des murs aimantés pour agencer son propre accrochage. Sans oublier de découvrir les coulisses d'une telle installation !