L'archéologie à l'honneur

Du 15 au 17 Juin, honneur est fait à l'archéologie dans toute la France. L'Aube a évidemment sa carte à jouer dans ces journées nationales de l'archéologie, forte de ses découvertes passées et récentes, notamment à Lavau. A cette occasion, l'exposition en cours "ArkéAube - Des premiers paysans au prince de Lavau" entre le musée des Beaux Arts et l'Hotel Dieu de Troyes se double d'animations ludiques et pédagogiques. Le Troisième Oeil vous dit tout sur ce réseau d'expositions et d'événements entre Troyes, Châtillon-sur-Seine et Sens.

Image d'illustration de l'article

Rencontre avec Claudie Odille, responsable du pôle valorisation culturelle au Département de l'Aube, et Anthony Cardoso, en charge de l'animation culturelle et de la communication aux Musées de Troyes.

Dans l'inconscient collectif, l'histoire de Troyes renvoie au Moyen-Âge, voire au Beau XVIème. Pourtant, des fouilles récentes exécutées dans le cadre de démarches d'archéologie préventive, dont bien entendu celles de Lavau, ont mis en évidence la richesse d'un passé local beaucoup plus lointain. Deux expositions, réalisées en lien avec les journées nationales de l'archéologie, nous rapprochent de nos plus vieux ancêtres connus. Avec " ArkéAube - Des premiers paysans au prince de Lavau ", le Département de l’Aube met à l'honneur à l'Hôtel Dieu 30 ans de recherches archéologiques qui permettent de retracer l’histoire du territoire aubois. Des agriculteurs aux artisans, des marchands aux guerriers, jusqu’au prince celte de Lavau. Avec " Les Sénons – Archéologie et histoire d'un peuple gaulois ", les villes de Troyes et Sens s'intéressent à un des peuples celtes ayant fréquenté la Région, avec une double exposition au Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Troyes et au Palais Synodal de Sens.

Le Troisième Œil : Comment est née l'initiative de l'exposition ArkéAube ?

Claudie Odille : Chaque année, l'Hôtel Dieu accueille une exposition importante (la première Guerre Mondiale en 2016, l'aventure cistercienne en 2015...). Le thème de l'archéologie était en vue depuis longtemps, s’appuyant sur une série de vestiges archéologiques exceptionnels mis au jour depuis le XIXe siècle, et augmentée par les découvertes de l’archéologie préventive. Le choix d'une exposition sur l'archéologie a été validé en 2014 avant même la révélation au public de la découverte de la tombe de Lavau. Plus tard, la ville de Troyes ayant annoncé la tenue d'une exposition sur les Sénons, nous avons décidé d'optimiser la complémentarité entre les deux évènements. Le comité scientifique a dès lors choisi de faire remonter le début de l'exposition à la période du Néolithique (5300 av. notre ère) à l’époque des premières sédentarisations, et de fixer sa fin à l'époque du prince de Lavau (450 av. notre ère).

LTO : Et que trouve-t-on justement au sujet de ces périodes dans l'exposition ?

C. O. : L’exposition réunit sur 350 m2 plus de 200 objets remarquables issus de collections publiques. Ces objets proviennent principalement de l’Aube (une quarantaine de communes). Certains vestiges sont exceptionnels tel la céramique de Bréviandes, les parures funéraires de la Saulsotte, de Dosnon et de Marigny-le-Châtel, des outils et bijoux du Nogentais, les enceintes uniques de Pont-sur-Seine, les tombes guerrières et les armures de Buchères… et bien sûr, les tout premiers vestiges restaurés du prince de Lavau.

L’exposition est vivante et fait parler les objets par une scénographie pédagogique et interactive qui facilite la compréhension de l’histoire. Le parcours de visite évolue dans des ambiances différentes à travers les âges et au fil de l’implantation progressive des hommes sur le territoire. Ambiance lumineuse, teintes, matières et relief topographique évoluent à chaque période, traduisant du passage d’une nature vierge à une présence humaine dominante.

LTO : Outre le lien avec l'exposition du Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie sur les Sénons, le ticket d'entrée pour la visite de l'exposition permet d'obtenir une réduction pour le Musée de Châtillon-sur-Seine. Quels sont les liens entre les deux sites ?

C.O. : Des parallèles peuvent être mis en place entre la tombe de Lavau et celle de la tombe de la Dame de Vix, dont le contenu fait partie de l'exposition permanente du Musée de Châtillon. Par exemple, des similitudes fortes existent entre des bouteilles cannelées, à tel point qu'on se demande si elles ne proviendraient pas d'un même atelier, dont on ignore encore l'emplacement.

En outre, les torques exposées à Châtillon ont un lien avec celle de la tombe de Lavau, exposée dans ArkéAube.

LTO : Ces rapprochements entre le site de Lavau et celui de Vix ont déjà été évoqués par Alexis de Favitski dans son film L'énigme de la tombe celte diffusé l'an passé sur Arte...

C.O. : Et ce film sera projeté gratuitement vendredi 15 juin au Centre des Congrès de l'Aube (auditorium) à 18H30, suivi d'une conférence de Bastien Dubuis, archéologue à l’Inrap responsable de la fouille de Lavau.

Cette soirée s'inscrit dans le cadre des journées nationales de l'archéologie, du 16 au 18 juin. Outre la soirée de vendredi, un village archéologique sera reconstitué dans la cour du Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie et dans les jardins de l'Hôtel Dieu. Les visiteurs pourront s'initier entre autres à la taille du silex ou à la fabrication de fibules le samedi et le dimanche de 10 h à 18 h.


Si Troyes doit son nom au peuple des Tricasses, présent lors de la conquête romaine, ces derniers n'étaient pas les celtes à avoir fréquenté le site de la ville actuelle. Anthony Cardoso, en charge de l'animation culturelle et de la communication aux Musées de la ville de Troyes nous parle de l'exposition consacrée au Sénons, peuple ayant occupé un territoire allant de Melun à Auxerre et de Montargis/Étampes à Troyes.

Le Troisième Œil : Anthony Cardoso, même question : comment est née l'initiative de l'exposition sur les Sénons ?

Anthony Cardoso : Il s'agit d'une initiative commune entre les équipes des Musées de Sens et de Troyes, motivée par le fait que beaucoup de collections se recoupent , même si le fonds de Sens a plus d’œuvre liées aux Sénons. Ce peuple celte plus ancien que les Tricasses est connu pour avoir participé au pillage de Rome en – 390 (le fameux épisode des oies du Capitole). Si des expositions communes avec Sens avaient déjà été réalisées dans les années 80 et 90, ce projet s'inscrit dans le pôle métropolitain Sens-Troyes-Chaumont, dont il constitue une première pierre sur le plan culturel.

LTO : Justement, quelle est la complémentarité entre les deux expositions ?

A.C : Les deux expositions ont les mêmes dates (du 19 mai au 29 octobre) et la même introduction : l'histoire des Sénons. Le contenu change à l'intérieur du parcours : le site de Troyes, au Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, évoque la formation du territoire et la vie quotidienne : l'agriculture, le commerce ou l'art, tandis que le site de Sens, au Palais Synodal, se concentre sur la vie guerrière et les rites funéraires. Il est à ce titre conseillé de commencer par l'exposition de Troyes.

LTO : Que peut-on trouver sur les deux expositions ?

A.C : Environ 250 à 300 objets, qui sont à la fois des objets archéologiques issus de fouilles que des créations pour l'exposition : des maquettes (ateliers, forges) et une iconographie permettant la compréhension des pièces. Le site de Sens est particulièrement riche en armes et en bijoux, notamment en torques.

LTO : Le Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie est également impliqué dans les Journées Nationales de l'Archéologie...

A.C. : Effectivement, les animations sont organisées de manière conjointe avec le Département. Ainsi, pendant qu'il sera permis de revivre une expérience archéologique dans les jardins de l'Hôtel-Dieu, un village Sénon sera reconstitué dans la cour du Musée des Beaux Arts et d'Archéologie, avec notamment des démonstrations de combat gaulois. Finalement, l'offre sera complète pour les petits comme pour les grands.


Plus d'infos :

Soirée spéciale du vendredi 15 juin autour de la tombe de Lavau : https://journees-archeologie.fr/c-2018/fiche-initiative/5272/Soiree-speciale-Prince-de-Lavau-Centre-de-congres-de-l-Aube

Village de l'archéologie les 16 et 17 juin : https://journees-archeologie.fr/c-2018/fiche-initiative/5126/Village-de-l-archeologie-de-Troyes

Exposition « ArkéAube - Des premiers paysans au prince de Lavau », du 5 mai au 30 décembre à l'Hôtel-Dieu : http://arke.aube.fr/

Exposition « Les Sénons – Archéologie et histoire d'un peuple gaulois », du 19 mai au 29 octobre au Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, ainsi qu'au Palais Synodal de Sens : http://www.musees-troyes.com/evenement/912/187-accueil.htm


Informations

ArkéAube / Les Sénons / Journées nationales de l'archéologie

Expositions et animations gratuites les 16 et 17 juin pour les journées nationales de l'archéologie