Exile on book street, l’art de mêler l’écoute et l’écriture musicale

De retour pour sa quatrième édition, « Exile on book street », salon littéraire et musical organisé par la Maison du Boulanger, revient investir les lieux de la Chapelle Argence les 25 et 26 mai prochains afin d’observer un petit tour de la chanson française d’hier et d’aujourd’hui... Avec toujours la volonté de concilier littérature et musique, l’événement se découpera en deux temps.

Image d'illustration de l'article

(Re)découvrir Monsieur Alain Bashung

Le vendredi 25 mai s’orientera plus volontiers vers Alain Bashung, l’homme et son œuvre. On peut considérer que tout le monde connaît certains extraits de son périple musical (« ma petite entreprise »…), mais qui peut prétendre réellement connaître A.Bashung ? Le débat organisé entre Jean Fauque, Pierre Lemarchand (spécialistes, grands amateurs experts de l’œuvre d’A.Bashung) et sa dernière femme Chloé Mons autour du thème suivant « Alain Bashung ou l’affirmation de sa singularité » participera à mieux appréhender le personnage dans sa complexité et son originalité.

Côté musique, le groupe « François et les Apaches », tribu composée de François au chant, Benjamin Branle à la guitare, Teddy Moire à la basse, Fabien Packo à l’accordéon et Eric Varache à la batterie, donnera immédiatement le ton en s’aventurant sur les terres musicales de Monsieur Bashung.

Suite au débat qui suivra ce premier concert succèdera sur scène Chloé Mons. Cette artiste touche à tout (chanteuse, compositrice, également actrice) aime jouer avec les frontières musicales pour mieux mettre en lumière ses histoires et émotions. L’occasion de découvrir notamment l’univers poétique de son dernier album « Alectrona ».

Un joyeux melting pot littéraire, musical et visuel

Le salon nous offrira la présence de plusieurs écrivains musicaux pour instaurer un moment d’échanges, de partage autour d’une même passion musicale. Nous pouvons citer par exemple la présence de Stéphane Koechlin, chroniqueur et critique musical, fils du fondateur de « Rock and Folk », auteur de nombreux ouvrages sur le jazz et le blues. Christian Eudeline sera également de la partie, auteur d’ouvrages sur le rock et le punk rock, co-rédacteur de l’encyclopédie de la chanson française. Plus atypique dans ce paysage musical, Alexis Horellou sera également présent pour présenter ses bandes dessinées. Sa dernière publication porte sur des thèmes on ne peut plus actuels : la décroissance, le choix de son mode vie.

La journée sera par ailleurs marquée par les expositions d’Alexandre Horn et Thomas Chauzy. A. Horn est ancré dans le paysage aubois depuis désormais plusieurs années. Formé aux beaux-arts de Troyes, amoureux du dessin et de la bande dessinée, de la photo, cet homme un peu touche à tout (auteur d’illustrations de pochettes des groupes Cleveland et Père Ubu, de posters gigs, photographe et vidéaste immortalisant ses musiciens préférés) proposera des œuvres marquant toujours un style propre, influencé par un univers psychédélique, rock et superbement décalé.

Thomas Chauzy, quant à lui, est issu notamment de l’Ecole supérieure des arts et Industries graphiques de Paris. Il nous dévoilera une série de dessins inspirés des lieux de son enfance, animé par le souci constant du détail et doté d’un coup de crayon assez fascinant, à découvrir.

Enfin, l’évènement se terminera sur deux concerts des groupes « Baptizein and secret yolk » ainsi que « The Limiñanas ».

Le premier, en provenance des Ardennes, officie dans un sombre rock garage psyché et promet un voyage sonore délicieusement angoissant, apocalyptique, qui vous prendra bien aux tripes. Amateurs de pop sucrée, passez votre chemin !

Et enfin, le duo « The Limiñanas », que je ne connais guère mais qui ont déjà un sacré bagage derrière eux, se sont imposés outre-manche comme le fer de lance de la scène rock garage française actuelle. Essentiellement en français, les textes composés par le chanteur Lionel tendent à capter et à raconter des moments de vie avec une grande qualité d’écriture qui n’est pas sans rappeler à certains moments Serge Gainsbourg dans ce chanter-parler si particulier. Là encore, un univers à part, atypique et envoutant qui vaut plus que le détour !

Nous en profitons pour souligner l’initiative originale portée par l’association troyenne « CANOPE » (création et accompagnement pédagogique porté par Hervé Marot et Alain Gadiot au niveau local) dans le cadre de ce week-end consacré à la chanson française. Les enseignants et élèves de cinq classes auboises (collèges et lycées) se sont vus confier cinq chansons de l’œuvre d’A.Bashung constituant la base de travail d’un concours d’écritures de chansons et nouvelles. Plusieurs prix seront alors décernés et les textes des élèves vivront par l’édition d’un livre à part entière reprenant leurs écrits. Chloé Mons, Jean Fauque et Pierre Lemarchand rencontreront ce vendredi après-midi les classes concernées. Cet événement suscitera peut-être quelques vocations…


Informations

Informations, tarifs et réservations sur www.maisonduboulanger.com

Date
25 et 26 mai 2018
Lieu
Chapelle Argence