Mosaïque de micro-réflecteurs

Légèreté, fragilité, jeux de lumière… Ce sont les mots qui pourraient qualifier le travail de Sascha Nordmeyer, artiste designer franco-allemand, en exposition à Passages.

Image d'illustration de l'article

Pour son exposition personnelle au Centre d’art contemporain / Passages, Sascha Nordmeyer s’est interrogé sur la notion d’espace en particulier. Des ensembles cinétiques de grandes tailles, composés d’écrans en papier aériens et translucides, ont investi l’architecture post-industrielle du lieu. Le spectateur pourrait s’imaginer une immense coque de bateau qui se serait échouée dans la grande salle d’exposition. Cette œuvre magistrale qui trône avec splendeur joue selon notre position avec ses dégradés de lumière, comme suspendue dans l’espace. Avec une précision d’acupuncteur, Sascha Nordmeyer découpe ses micro-réflecteurs sphériques puis les oriente afin de capter la lumière sous différents angles. Entrent alors en jeu des lignes de fractures entre de vibrants dégradés de lumière, des lignes géométriques incitant à la contemplation. Un subtil équilibre se dessine sous les yeux du spectateur et la matière se module selon les déplacements, ce qui ouvre à de multiples perspectives. « Je remercie Passages de m’avoir invité à poursuivre mes recherches dans un lieu singulier et de pouvoir ainsi travailler l’espace », souligne l’artiste. Ce sont en tout 455 000 réflecteurs qui composent les œuvres de Sascha. Deux à trois personnes ont travaillé sur la pièce centrale durant une semaine pour obtenir un tel résultat.

On doit également à Sascha Nordmeyer son accessoire de communication « Communication prothesis », qui avait fait le tour de la planète et qui fut exposé au MoMA de New-York en 2011. Il interrogeait sur la communication de manière drôle et frontale. Il a également réalisé un bijou pour Daniel Craig dans le 21e James Bond, Casino Royale. Vous avez jusqu’à la fin du mois de mars pour visiter cette exposition qui vaut le détour, tant par la subtilité du travail que pour l’audace de l’artiste. Le blanc se nuance, le noir se dégrade.

Informations

Sascha Nordmeyer

Date
du 9 février au 30 mars
Lieu
Centre d’art contemporain / Passages 9, rue Jeanne d’Arc / Troyes / Tel : 03 25 73 28 27
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 18h, sauf jours fériés.