17ème édition du Festival Jeune Public Cours-z'y vite

Familles, réjouissez-vous, le printemps arrive. Le soleil se lève et nous accompagne pour partir à l'école, et les semaines à venir nous promettent deux splendides rayons : les vacances et le festival Cours z'y vite.

Image d'illustration de l'article

Pour les vacances, on vous laisse vous organiser, et pour le reste, le Troisième Oeil se charge de vous en dire plus sur la 17ème édition de ce festival jeune public toujours aussi enthousiasmant.

Eteignez les écrans, tous au spectacle !

D'autant qu'en 2018, le festival est européen ! En effet, des compagnies venues de Belgique, d'Italie ou de France seront en mars à Sainte-Savine pour proposer des spectacles professionnels présentant un maximum de disciplines : cirque, conte, pop-up, théâtre, théâtre d'objets, musique ou arts graphiques. Denis Mabire, responsable culturel de la ville de Sainte-Savine, nous confie qu'il sélectionne des spectacles de qualité en sillonnant les festivals en France ou en Belgique, terre qu'il affectionne particulièrement, pour « la liberté et la sensibilité » dont font preuve les artistes. « Nous souhaitons proposer des œuvres de qualité, et défendre le travail professionnel des compagnies », assure-t-il. D'autant que le spectacle jeune public est sans filet : les petits ne s'y trompent pas, ça passe ou ça casse. La sélection est donc rigoureuse, pour permettre aux petits de 1 à 11 ans de plonger dans le spectacle vivant et d'accéder à la culture « sans le filtre de l'écran », explique Denis Mabire : « Devant la télévision, au-delà de certaines images qui peuvent être choquantes pour des petits, les enfants sont derrière un filtre. Les spectacles vivants offrent une expérience de vie singulière, on touche le spectacle du bout des doigts, l'expérience sensorielle et sensible est démultipliée. Le but est d'éveiller le sens critique et d'être un point de départ aux discussions avec les adultes, dans le milieu familial ou scolaire. » La volonté du festival étant d'être accessible à tous, les spectacles sont proposés en semaine sur le temps scolaire, pour qu'une majorité d'élèves puisse découvrir la magie de l'art vivant, accompagnés de leurs enseignants. Le service culturel propose par ailleurs un abonnement pour 3 ou 5 spectacles, afin d'encourager les familles à participer au festival.

Petite Enfance

Denis Mabire s'est formé au spectacle « très jeune public » auprès d'une compagnie belge, le Théâtre de la Guimbarde, qui milite pour proposer autre chose aux tout-petits que les éternels dessins animés ou comptines. Apporter les premières couches de culture, éveiller les sens et favoriser la contemplation... Les jeunes spectateurs sont volontairement placés devant, sans leurs parents s'ils le souhaitent, pour leur laisser toute liberté d'appréhender le spectacle... à leur manière. Parents de très jeunes enfants, vous pourrez apprécier « Pop-Up », de la compagnie italienne Teatro delle briciole, qui convoquera le livre pop-up pour en développer toute la magie. Deux manipulatrices présenteront un travail sans paroles et inviteront les enfants à rêver. Dans « Enchantés », de la compagnie Le Fil rouge théâtre, l'histoire sera chantée, dansée et peinte. La performance a été travaillée pendant 3 ans avant d'être présentée en public.

Adolescence...

En ouverture du festival, « Pop corn » de la compagnie régionale Les Objets volants, invitera les jeunes au cirque, entre nostalgie d'une enfance qui s'enfuit et vitalité d'un monde en construction.

« Brut », par Le Vent des forges, offrira une réflexion sur l'étape épineuse de l'entrée au collège. Dans « Et puis s'envolent », de la compagnie Urgence 2, une princesse défie son père tyrannique pour rejoindre un musicien avec qui elle découvre couleurs, joies, chant, danse et frissons... la vie en somme ! La compagnie belge du Théâtre de Galafronie proposera une rencontre singulière au cœur d'une yourte nomade, un moment intime où l'artiste fait surgir, en direct, ceux qui habitent sa tête et son cœur. Ici, quelque chose se vit. En toile de fond, la relation parents-enfants est chamboulée : le spectacle continue après la représentation et nourrit la vie familiale.

Les concerts de Cours-z'y vite

Avec Tartine Réverdy, les enfants à partir de 6 ans pourront s'installer « Une heure au ciel » et vivre un concert d'une grande qualité, tant dans la musique que dans la mise en scène. D'autre part, les élèves de CM2 de l'école Lucie Aubrac se retrouveront au cœur du festival en assurant la première partie du concert de Xavier Stubbe, « La vie super chouette ». L'occasion ici de connaître le plaisir de chanter en groupe et surtout de découvrir l'envers du décor en rencontrant les techniciens et les professionnels.

Après le festival...

L'action culturelle à Sainte-Savine ne s'arrête pas en mars et s'invite, hors festival, lors de deux événements que vous pourrez apprécier à l'Art Déco. Ainsi, vous retrouverez en avril la compagnie des Objets volants qui initiera des collégiens au jonglage dans le cadre de «  La Dynamique des Trois Corps ». En mai, dans « Je brasse de l'air », un spectacle-expo-construction de machines, la compagnie L'insolite Mécanique emmènera « dans un autre monde », très esthétique et surprenant, les élèves de l'école Jules Ferry.

Plus qu'une chose à faire : l'Art Déco, courez-y-vite réserver vos spectacles !

Informations

Cours z'y vite, festival jeune public

Date
Du 10 au 29 mars 2018
Lieu
L'Art déco, Ste Savine
Infos et réservations : 03 10 72 02 79 / lartdeco@ste-savine.fr / www.sainte-savine.fr