La bonne parole du curé Meslier

« Le curé Meslier (1664-1729) sort de l’ombre. Il apparaît comme un penseur de tout premier plan. Ce petit curé de village (Etrépigny dans les Ardennes françaises) laissait à sa mort un volumineux Mémoire de ses « pensées et sentiments ». C’était une bombe, elle éclate enfin aujourd’hui !
Une critique complète des incohérences monothéistes, la première théorie de l’athéisme et un programme de libération des masses.
Dans une langue modernisée et fidèle au texte de Meslier, Jean-François Jacobs laisse ici exploser la « bonne parole » de ce curé détonnant, dans le corps et la voix duquel se fond – et se confond – Alexandre von Sivers. » S. Deruette

Source

Informations

théâtre par la Cie Poème 2 d'après les mémoire de Jean Meslier.

Date
Le 07 décembre de 19h30 à 22h00
Lieu
Théâtre de la Madeleine
Entrée payante : 17/14/8 €